2nde transformation du bois / Le Pôle innovation des Compagnons du Devoir labellisé

Le 16 décembre 2016

A l’occasion du salon Eurobois, qui s’est déroulé à Lyon, du 15 au 18 novembre dernier, les Compagnons du Devoir et du Tour de France présentaient leur Pôle innovation, récemment labellisé par le gouvernement. Sa mission principale est d’accompagner les artisans, de les fédérer et de les encourager à innover.

«Dans leur démarche d’accompagnement des entreprises vers l’innovation, les instituts de la filière bois des Compagnons du Devoir ont pour objectif d’aider leurs partenaires à l’acquisition des compétences nécessaires au positionnement sur les marchés utilisant le BIM», explique Nicolas Digaire, directeur du Pôle innovation.

Les entreprises doivent devenir «BIM compatibles». En effet, l’ensemble des acteurs de la construction, dont la filière bois, se structure autour de cette révolution numérique qui engendre une évolution des modes de collaboration, de consultation et de marchés, ainsi qu’une adaptation des pratiques et des équipements. «De la conception de l’ouvrage à sa mise en œuvre, des compétences professionnelles sont à faire évoluer ou à acquérir chez les acteurs de notre filière pour intégrer le BIM». Une des spécificités du métier est de concevoir en grande partie ces ouvrages au sein même de l’entreprise.

De plus, l’arrivée d’outils numériques oblige à une restructuration en profondeur de l’entreprise, tant de la conception technique et de la formation des ouvriers, que de la gestion des flux des commandes et des matériaux. L’objectif de ce projet est d’aider les artisans à optimiser leurs investissements en prenant conscience des enjeux organisationnels et de l’impact sur leur quotidien. Un accompagnement dans la gestion des process permettra une organisation propice à la responsabilisation et à la transmission des savoir-faire.

Plateforme numérique et mise à disposition d’outils numériques

«La performance des bâtiments en constante évolution nécessite également une gestion de plus en plus pointue, la GTB (gestion technique du bâtiment) et la GTC (gestion technique centralisée) se généralisent, ouvrant ainsi une voie plus grande aux métiers de la domotique et de la maintenance», explique Nicolas Digaire.

Le Pôle innovation propose donc des formations spécifiques, des journées techniques, des colloques-conférences…
La création d’un site est actuellement est cours, avec une mise en ligne prévue début 2017, regroupant l’ensemble des informations en relation avec la seconde transformation de la filière bois afin de d’optimiser le temps de l’artisan.

Quant à l’accessibilité aux ateliers du pôle d’innovation, elle doit notamment permettre aux artisans de répondre à des appels d’offres jusqu’alors hors de portée. Les adhérents pourront s’appuyer sur d’autres adhérents pour répondre à une commande ou à un gros chantier, telle une pépinière d’entreprises.

Aurélie Guillarme