2e semestre 2020 : demande soutenue aux ventes des Experts forestiers (EFF)

Le 17 février 2021

Les Experts forestiers de France (EFF) ont proposé un peu plus de 750.000 m3 de bois d’œuvre au cours de leur campagne de ventes groupées des coupes de bois du second semestre 2020. La demande pour le chêne reste forte mais les volumes mis sur le marché continuent de diminuer. Côté résineux, les cours du douglas enregistrent une nouvelle hausse évaluée en moyenne à près de 10 euros dans toutes les catégories.

Dans le cadre de l’Observatoire économique de France bois forêt, les Experts forestiers de France ont réalisé une analyse des transactions effectuées dans le cadre de leurs ventes groupées du second semestre 2020. Première tendance, le volume de bois d’œuvre mis en marché n’a que peu diminué (-2%) par rapport à la campagne organisée à la même période en 2019 (- 31% par rapport au second semestre 2015). L’analyse détaillée souligne tout de même que la quantité de feuillus présentés aux ventes s’est contractée de 15% et que la relative stabilité globale a été permise entre autres par une hausse respective de 8 et 7% des volumes de peuplier et de résineux proposés. À l’exception du douglas porté par une conjoncture favorable, «les essences dont les volumes sont stables ou en hausse sont toutes des essences connaissant des problèmes sanitaires : le frêne, l’épicéa commun et le sapin pectiné», commentent les Experts forestiers de France.

Dans le détail, l’association indique avoir enregistré un nouveau recul de l’ordre de 13% des volumes de bois d’œuvre proposés sur l’ensemble de l’année 2020 (-18% pour les feuillus et -12% pour les résineux). Que ce soit pour les bois résineux dans leur ensemble ou pour le chêne, les Experts forestiers de France font état de volumes mobilisés revenus aux niveaux de ceux de l’année 2010. La demande quant à elle était bien au rendez-vous et les transactions effectuées au cours du second semestre 2020 n’auront donc été que peu impactées par les conséquences des mesures prises pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. «Le marché est plus dynamique qu’à l’automne 2019», confirment les EFF […] 

Voir notre édition verte, Le Bois International, Scierie, exploitation forestière N°6…