17.000 chaudières biomasse vendues et installées l’an dernier

Le 1 avril 2021

Le Syndicat français des chaudiéristes biomasses (SFCB) a publié fin mars un bilan des ventes d’équipements au cours de l’année 2020. Au total, 17.000 chaudières biomasse ont été vendues et installées l’an dernier. «Le volume d’appareils est quasiment égal à celui de 2019», commente l’organisation professionnelle. «Si ces résultats sont encourageants pour la pérennité et la croissance de la filière, ils sont tout de même peu représentatifs du potentiel de son développement. En effet, le premier trimestre 2020, avant crise, annonçait une croissance exponentielle pour les chaudières biomasse avec +53% de croissance par rapport à la même période en 2019. Cette tendance s’est confirmée lors du deuxième trimestre, qui malgré le début de la crise, enregistre une croissance de 16% par rapport à l’année d’avant. Les troisième et quatrième trimestres ont subi plus durement le ralentissement des chantiers et des commandes avec respectivement des reculs de -20% et -17%».
Dans le détail, l’année 2020 aura été marquée par une hausse de 4% des installations de chaudières à granulés (13.500 appareils). Elles ont à elles seules représenté 84% des ventes, contre 81% en 2019.
Les chaudières à bûches ont en revanche enregistré une baisse de 18%. «Les chaudières à bûches ont toute leur place dans le mix énergétique français», souligne le SFCB qui appelle à «un renforcement des aides pour le remplacement des chaudières à bûches non performantes». Les chaudières à plaquettes ont elles aussi enregistré une légère baisse au cours de la période observée. Un recul que l’organisation professionnelle attribue en partie, pour ces équipements plutôt destinées à un usage collectif, au retard pris dans la mise en place des équipes municipales suite aux bouleversements induits par la crise sanitaire sur le calendrier électoral 2020.