11e congrès Aprovalbois / Quelle place pour la filière forêt-bois dans l’économie de demain ?

Le 16 novembre 2017

Le 11e congrès Aprovalbois, désormais organisée par la nouvelle interprofession Fibois Bourgogne-Franche-Comté, se déroulera les 23 et 24 novembre prochain à Dijon. Pendant ces deux jours, les organisateurs proposeront aux participants de s’interroger sur la place qu’est appelée à occuper la filière forêt-bois dans l’économie de demain.

Après avoir consacré plusieurs éditions à l’innovation, les organisateurs du congrès Aprovalbois ont choisi de recentrer leur manifestation sur l’économie et les perspectives qui s’offrent aux professionnels de la filière forêt-bois dans l’économie de demain. «Nous avons souhaité positionner davantage cette onzième édition sur l’économie car l’utilisation du bois et des produits bois est appelée à se développer dans l’économie de demain», explique Jean-Philippe Bazot, le président de l’interprofession Bourgogne-Franche-Comté. «À l’heure où l’ensemble de la filière forêt-bois se lance dans une grande campagne de communication pour augmenter en volume la consommation de bois en France et accroître ses parts de marché, nous avons souhaité inscrire notre congrès dans cette dynamique». Si le thème a évolué, l’organisation est en revanche restée fidèle à la formule qui a fait le succès de ce congrès national depuis sa création. Ainsi, les 23 et 24 novembre prochain à Dijon, une vingtaine d’intervenants viendront débattre sur scène avec le journaliste Philippe Leclerc autour de quatre sujets d’actualité : Quelle place pour le bois en France et dans le monde ? Comment attirer, former et motiver les salariés de demain ? La ressource forestière, sa mobilisation et son acceptabilité ; et enfin : L’évolution des marchés et des tendances.

Des perspectives de marchés…

Le coup d’envoi de cette 11e édition sera donné le jeudi 23 novembre à 15 heures par une première table ronde qui débutera par une présentation de Florence Doucet, experte filière forêt-bois pour le Crédit Agricole, sur le thème Forêt-bois, une filière d’avenir. Ce sera ensuite au tour d’Éric Toppan, de l’Observatoire économique de France bois forêt, Jean-François Guilbert, de French Timber, et Sébastien Cossin, de la tonnellerie de Mercurey de proposer un éclairage sur les atouts et les faiblesses du bois. Ils débattront ensuite de la stratégie à adopter pour développer l’export. Cette première table ronde sera conclue par une intervention de Gilles Forest, directeur commercial Grand-Est d’Arbonis, qui évoquera la place du bois parmi les matériaux de construction.
Le lendemain matin, la seconde table ronde proposera aux participants de se pencher sur la question des ressources humaines dans une filière qui peine parfois à recruter. «Les métiers de la filière forêt-bois ont une image ancienne alors qu’ils sont complètement modernes et contemporains», souligne Jean-Philippe Bazot. «Piloter une abatteuse ou une machine de scierie avec un joystick, ça participe du même esprit qu’utiliser les manettes d’une console de jeux. Simplement, nos métiers souffrent encore d’un déficit d’attractivité car ils sont méconnus.» Sur ce sujet, Loïc Claire (cabinet Kuribay) apportera son éclairage de psychologue sur les comportements et les attentes des jeunes. Plusieurs retours d’expérience seront ensuite proposés successivement par Romain Bertrand, directeur de l’Eplefpa de la nature et de la forêt, Jean-Pierre Alaux, de l’entreprise Eurosit, Emmanuelle Gautheron, responsable du pôle compétences emploi UIMM 21 et Eric Pierson, président d’Acreos.

… aux attentes de la société

À partir de 10h45 le vendredi 24 novembre, le troisième temps fort de ce congrès 2017 sera consacré à la problématique de la mobilisation de la ressource. L’acceptabilité par la société de la gestion et de la mobilisation des bois figurera au cœur des débats. «Le grand public a encore du mal à accepter qu’il faille couper des arbres pour pouvoir avoir des produits bois. Il nous faut travailler sur cette problématique, et particulièrement sur l’acceptabilité dans la société d’une activité comme l’exploitation forestière», indique Jean-Philippe Bazot. «Toutes proportions gardées, nous avons un peu les mêmes problèmes que les éleveurs de bovins. Les consommateurs apprécient de pouvoir manger de la viande mais ils ont du mal à accepter que les bêtes doivent passer par l’abattoir.» Sur ce thème de la mobilisation de la ressource, Frédéric Kowalski, directeur territorial de l’ONF BFC, proposera une intervention centrée sur le regard que portent les Français sur la forêt, sa gestion et son exploitation. Benoît Bisaillon (Signature bois Laurentides) apportera son témoignage sur la méthode québécoise. Victoire Reneaume (Forêt Sphère) expliquera comment son association mobilise les jeunes propriétaires français, puis Meriem Fournier, directrice de l’école d’ingénieurs forestiers de Nancy, plaidera pour une communication moins simpliste à destination du grand public.
Vendredi après-midi, la dernière table ronde sera dédiée aux marchés et à leurs tendances. Christophe Gazel, de l’IPEA, se penchera sur les attentes des consommateurs, puis Arnaud Lobez, fondateur de Biom Work, interviendra sur la valorisation de l’externalité positive des entreprises. Julien Bouthillon, de Cosylva, posera ensuite la question de l’engagement sociétal et comment évaluer la part de la valeur ajoutée apportée sur un territoire. Paul Normier, PDG de Mobibam, proposera une intervention sur le marché de l’agencement par internet et Philippe Hermet, directeur de la stratégie Epamarne, abordera, pour conclure cette quatrième table ronde, le thème de l’utilisation du bois dans les logements sociaux.
À noter enfin que cette 11e édition du congrès Aprovalbois sera aussi l’occasion de célébrer le regroupement des interprofessions de Bourgogne et de Franche-Comté au sein de Fibois BFC, officiel depuis le mois de juin, au cours d’une soirée qui se déroulera le jeudi 23 novembre à partir de 18 heures.

S. D.

Télécharger le programme du congrès

Inscription auprès de Fibois Bourgogne-Franche-Comté : tél. 03 80 40 34 33 – info@fibois-bfc.fr